Titre : 濁流三部曲(三)流雲– [Trilogie « Eaux troubles » Tome 3 « la Dérive des nuages »] (1961)

AUTEUR : 鍾肇政 (CHUNG CHAO-CHENG) (1925-)

TOME 1 « EAUX TROUBLES »] (1961)

TOME 2 « JIANGSHAN WANLI »] (1962)

Etonnamment, passé la reddition japonaise, l’auteur semble avoir peu de détails à nous livrer sur l’organisation de la société taïwanaise et son évolution historique. Certes nous ne sommes qu’en 1946 et le flou règne encore sur le futur de l’île.

De nombreux Japonais sont encore présents. Ainsi le directeur japonais de l’école primaire où sera muté notre narrateur est toujours en poste. Il en est de même de nombreux enseignants. Les temps ont toutefois changé, ces professeurs japonais s’initient désormais au dialecte taïwanais. Quant au directeur, il se réjouit en ce jour de Double Dix, première fête nationale chinoise célébrée à Taïwan, qu’un de ses enseignants connaisse l’hymne national de la République de Chine. Les Japonais qui avaient choisi de quitter l’île dès la capitulation étaient sans doute ceux qui craignaient, à forte raison, des représailles de la part de la population taïwanaise. D’autres enfin, indécis, se préparent au pire, et bradent leurs effets personnels ce qui donne lieu chez certains Taïwanais avides d’enrichissement à un fructueux commerce connu sous le nom de dépeçage des chiens (剝狗皮) !

Les armées du Kuomintang commencent à debarquer. Débraillées et indisciplinées, elles n’en jouissent pas moins encore de la sympathie des Taïwanais. Surtout, elles n’ont pas encore semble-t-il semer l’effroi chez leurs ennemis de toujours, les Japonais. Cela n’allait pas tarder et les plus enclins d’entre eux à demeurer sur l’île devront se faire une raison et prendre le chemin du retour au Japon.

Si l’on devait trouver un thème plus central à ce troisième tome nous le décèlerons sans doute dans la préoccupation majeure de l’auteur dissimulé sous les traits du narrateur : comment envisager une carrière littéraire dans ce Taïwan « libéré » alors que l’on a été instruit dans la langue japonaise ? Chung Chao-cheng nous décrit une jeunesse avide de s’initier à la langue chinoise, s’arrachant les quelques livres chinois disponibles, partant à la recherche de rares dictionnaires, consultant de vieux érudits et tentant par le biais du japonais ou de différentes méthodes chinoises classiques, dont la méthode dite des caractères scindés (切音 ou 反切) (note) de découvrir le sens et la prononciation des caractères chinois.

Ce troisième tome s’achève de manière assez abrupte, comme si l’auteur s’était réservé de faire de cette trilogie une quadrilogie. Et nous ne connaîtrons pas le fin mot des rencontres amoureuses, fort nombreuses dans ce dernier tome, du jeune narrateur qui semble d’ailleurs plus concerné par les sentiments qu’éprouve sa soeur cadette pour un jeune et brillant médecin japonais. Le narrateur saura-t-il accepté une telle alliance malgré la haine qu’il nourrit à l’égard de l’occupant ? Et si par tendresse pour sa soeur, il se résignait à oublier ses ressentiments, quel serait alors l’avenir de cette union « traitre » à l’aube d’une nouvelle ère taïwanaise ?

Note : La méthode des caractères scindés permet d’indiquer la prononciation d’un caractère à l’aide de deux autres caractères : le premier donne le son initial (聲), le second le son final (韻) et le ton (調).  Ainsi l’association des caractères 息 (xi) et 晉 (jin4) donne la prononciation du caractère 信 (xin4) ; on dira alors en chinois 「信,息晉切」. Autres exemples : 1) le caractère 多 (duo1) et le caractère 官 (guan1) donnent la prononciation du caractère 端 (duan1) ; on dira alors en chinois 「端,多關切」. 2) le caractère 呼 (hu1) et le caractère 果 (guo3) donnent la prononciation du caractère 火 (huo3). On dira alors en chinois 「火,乎果切」.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s