Titre : 樂園輿圖 [la Carte du paradis] (2011)

Auteur : 羅毓嘉 (Rob Lo Yuchia) (1985~)

Lo Yuchia est un jeune auteur taïwanais titulaire d’une maîtrise de journalisme de l’Université nationale de Taïwan qu’il consacra à l’étude en termes d’évolution et de rôle urbanistiques de la place du Pavillon rouge, célèbre bâtiment historique de Taïpei. Cette place est en effet devenue en quelques années un espace urbain incontournable de la vie gay de la capitale taïwanaise. Lo Yuchia est l’auteur de nombreux recueils de poèmes – dont le très remarqué Univers des nouveaux-nés (嬰兒宇宙) paru en 2010 – et de nouvelles.

Le paradis dont l’auteur nous dévoile la carte dans ce recueil de nouvelles est la Ville, la Métropole – en l’occurrence Taïpei – ultime eden des jeunes de nos sociétés contemporaines. Au gré de ses vagabondages dans les rues et ruelles, de ses errances en métro, au hasard de rencontres ou de découvertes, l’auteur – digne enfant des sociétés urbanisées mais aussi digne rejeton du XXIe siècle – nous livre l’âme des différents espaces urbains de Taïpei, des quartiers et des rues qui, grandissant et évoluant avec lui, l’ont vu traverser l’adolescence révoltée. Révolte devant la maladie, révolte devant les injustices de la société, devant ce monde que les violences et égoïsmes des générations précédentes detruisent peu à peu.

Une mention particulière à une nouvelle fort touchante, Autobiographie à 20 ans (二十自述) , ou comment un jeune gay de 20 ans s’ouvre à l’amour paternel à travers l’amour qu’il éprouve pour son amant 18 ans plus âgé. La nouvelle commence ainsi :

« J’aime mon père. Il n’y a là rien d’inavouable. Les mères deviennent femmes après avoir été mères, il en va différemment des pères, ce sont d’abord des hommes vaillants, et ce n’est qu’après qu’ils deviennent pères. Mon père perdit le sien à l’âge de 20 ans, il fut ainsi privé d’un modèle auquel se conformer. A mes yeux mon père a toujours eu l’apparence d’un homme, un homme véritable, non d’un père. Il me faudra attendre d’avoir plus de 20 ans, de rencontrer un amant plus âgé et de l’aimer comme j’aime mon père pour enfin apprendre à être le fils de mon père… »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s